style willy moon

Willy Moon est-il un dandy ?

Florent-Alexis Wessels Faustin
29 mai 2012 – 4 Comments

Willy Moon est fascinant. Lancez le clip de « I wanna be your man« . Regardez-le se déhancher. Ses chaussures vernies glisser de gauche à droite. Son costume trois-pièces blanc parfaitement coupé. Écoutez maintenant. Son rock’n’roll à la fois brut et moderne. C’est bon, n’est-ce pas ?

Mais est-ce que cela suffit ? Willy Moon est-il un dandy ?

Être un dandy, ce n’est pas qu’affaire de chiffons. Certes, le garçon s’habille proprement, mais cela ne le consacre pas dandy pour autant. Le dandysme, c’est une religion exigeante, dévorante, une passion insatiable du dépassement de soi.

C’est habiter son existence de la plus belle manière qui soit, sans concession. En apparence, très certes, et dans son for intérieur. Corps, et âme.

Le paraître

« The best style is that which seems the result of an unconscious effort rather than a conscious aim« , Oscar Wilde

willy moon retro fifties

On peut dire que Willy Moon a du style. Voire, un style. Il a su se créer un uniforme. C’est à mon avis le défi ultime de l’aventure sartoriale. Incarner une silhouette reconnaissable au premier abord.

willy moon hedi slimane

Willy Moon par Hedi Slimane pour Dazed and Confused

Hedi Slimane (qui a imposé début 2000 une silhouette très similaire à toute la mode masculine) l’a même photographié. Reconnaissance.

style willy moon

Cheveux gominés, barbe rasée à blanc, costume trois-pièces sur mesure, cravate serrée, et souliers vernis. Tout le monde peut le faire, en fait, avec un peu de budget. Non ?

Non. Une allure comme celle-ci, ce n’est pas donné à tout le monde.

style années 50 retro

Muddy Waters, le bluesman

Pourtant, cela a un côté réchauffé : les blues et soul men ont laissé une imageries d’hommes à la musique puissante, empreinte de douleur. Et d’une certaine esthétique.

little richard style années 50 retro

Little Rchards et les Beatles

L’homme noir à cette époque subit encore un racisme institutionnel : la ségrégation. Et dans ces temps, le moins que les artistes pouvaient faire pour affirmer leur dignité était d’afficher un style impeccable.

style mods

Un groupe de Mods

Cette esthétique a influencé au plus haut point la « green eyed soul ». La musique des blancs anglais des années cinquante. Plus tard, elle inspirera les Mods. Les « Modernists » le sont parce qu’ils écoutent de la soul, du jazz ; des musiques révolutionnaires voire scandaleuses.  Ils mettent aux oubliettes le zoot suit, et portent le costume près du corps, noir, avec des chaussures pointues. Ils sont tirés à quatre épingles alors même qu’ils sont issus d’un milieu ouvrier. Dandy à fond.

style retro années 50 fifties

Alors s’habiller comme un Mods des années cinquante et soixante, en 2012, cela laisse une impression de déjà vu. Mais bon, il le porte tellement bien, le costume, et les gens s’habillent tellement mal de nos jours… Que cela fait plaisir à voir.

L’être

Willy Moon – « Yeah Yeah »

Willy Moon est un artiste. 1 point pour lui.

Certains de ses airs vous rentrent directement dans la tête pour ne plus en sortir. 1 point en plus.

L’esthétique de ses vidéoclips est inspirée, et inspirante. 1 point en plus.

On en a du mal à lui trouver des défauts à ce Néo-Zélandais de 24 ans. Le type a quitté la Nouvelle-Zélande pour Londres, tout seul, avec ses économies (gagnées grâce à des boulots dans la décoration ! ). 1 point en plus.

Je suis personnellement fanatique de « I wanna be your man » et « Yeah Yeah« . Ces deux chansons sont en filiation directe avec le meilleur du blues rock’n’roll de Chuck Berry, avec cette touche de nouveauté qui fait qu’une Amy Winehouse n’est pas une énième imitation d’Ella Fitzgerald.

Willy Moon – She Loves Me

J’ai entendu cette très belle phrase sur les musiciens, récemment : « soit on est dans la tradition, soit on est dans le plagiat« . Et Willy Moon est dans la tradition ; il continue une belle tradition à laquelle il ajoute son grain de sel. Comme dans « She loves me » qui évoque bien plus d’univers que juste le rock’n’roll.

Sauf peut-être sur « Shakin‘ », qui semble la moins inspirée de ses trois chansons à ce jour. La chanson semble venir des années 50… et c’est tout. Le clip est… pauvre. Bémol.

Vous avez entendu (enfin, lu) moults compliments et quelques critiques sur Willy Moon. Vous êtes les décisionnaires :

Willy Moon est-il un dandy ?

Share this story

Related Posts

4 Thoughts to Willy Moon est-il un dandy ?

  1. vanessa 30 mai 2012 at 23 h 25 min

    LOVE your article FLO!!!

    #
  2. dimitri 31 mai 2012 at 22 h 36 min

    Je ne le connaissais pas du tout mais il est vrai qu’il a un style intéressant.
    Très classe. Et ses clips sont soignés.

    #
  3. Charly 6 juin 2012 at 22 h 54 min

    A voir si il est vraiment comme ça tous les jours, où si c’est juste un style de scène.

    #
  4. Gentius 15 mai 2013 at 10 h 34 min

    N’est pas dandy qui veut ! Ce type est plus « précieux » que « dandy »…

    #

Laisser un commentaire


Comment

btt