Smalto spring/summer 2011

Maxime Desmet
27 juin 2010 – 3 Comments

Pour ce deuxième jour de fashion week à Paris, direction Smalto au 149 rue du Saint Honoré.

Je suis devenu un admirateur de Smalto, à force de passer tout les jours devant la boutique rue marbeuf. Les silhouettes colorés et ciselées des vitrines ont vite éveillé mon attention. J’ai commencé à me renseigner sur la marque et je suis tombé sur le compte twitter @smalto_paris. Plus tard j’envoyais un DM pour demander une invitation. Miracle ! on me l’a accordée.

Aux commandes de la direction artistique de la maison , Youn Chong Bak, créatrice suisse d’origine coréenne qui succède à Franck Boclet. Pour cette collection printemps-été 2011, la créatrice de Smalto s’est « saisie de l’architecte iconoclaste Gaudi ».

Je retiendrai de cette collection les « juxtaposition » de jeans et de matière plus nobles. On appelle cela le « jean couture ». Imaginez : portez un pantalon en jeans ajusté avec une veste, presque un smoking et le nœud papillon noir.

Citation du carton de la collection : « Des tons modérés qui rassurent, galvanisés par des tissus lavés, irisés ou métalliques. La maille est peinte au pistolet pour un effet délavé et usé ; les popelines sont proposées dans des coloris surteints ; les cuirs sont lavés, comme le chèvre velours vert-bleu du perfecto. »

Certes, Smalto est audacieux, mais Smalto est « wearable ».

Share this story

About The Maxime Desmet

Fondateur. "Ni Dieu Ni Maître" Diplômé en science de la communication et en management par l’Institut Français de la Mode, expert en communication digitale dans la mode au service de maisons ...

Related Posts

3 Thoughts to Smalto spring/summer 2011

  1. Corve DaCosta 10 août 2010 at 0 h 33 min

    Love the shoes

    #

Trackbacks/Pingbacks

  1. Smalto Heritage | SODANDY - 15 décembre 2010

    [...] est pour nous une découverte de l’été 2010 avec le défié spring/summer 2011 . Smalto c’est une élégance juste, entre sobriété et [...]

  2. Smoking classique ou moderne ? Par Francesco Smalto | l'habit fait le dandy - 19 mai 2013

    [...] je vous parle de Francesco Smalto, ce n’est pas pour vous faire un cours d’histoire, mais pour vous poser une question. [...]

Laisser un commentaire


Comment

btt