Retour vers la voiture

Charly Desmet
21 octobre 2015 – 3 Comments

21 octobre 2015. Si vous avez un peu de pop-culture, cette date vous dit quelque chose. Eh oui, à 16h29 Marty McFly et Doc Brown débarquent en Delorean DMC-12 au centre commercial de Hill Valey, Californie.

Je pourrais donc vous parler de la fameuse Delorean, du fait qu’elle était équipée de série d’un moteur V6 d’origine française, cocorico. Ou bien vous dire que ce même V6 était doublé dans le film par un V8 parce que l’Amérique c’est le V8, même si le convecteur temporel lui doit marcher à partir de déchets ménagers piochés dans la poubelle des McFly. Je pourrais ajouter que le modèle a conduit la marque Delorean a la faillite et que le projet de moteur révolutionnaire de John Delorean pour remplacer le V6 ne verra jamais le jour etc… Je pourrais également vous parler de la veste autoséchante ou des superbes Nike Mag, les baskets à laçage automatique. Sauf que tout le monde le fait depuis 3 mois.

Back to the Future DeLorean Time Machinesource: jmortonphoto.com

Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler d’automobiles, de celles des méchants : Biff et Griff Tannen.

L’ancienne d’abord. Dans le premier film, Marty, sur son skate improvisé et poursuivi par Biff qui conduit une Ford coupé 1946. Cette version Super Deluxe convertible (oui oui) a la puissance d’une citadine actuelle mais pour l’époque, 90 cv c’était la folie. Ce modèle conçu en 1941 était la première Ford à proposer un filtre à huile. Imaginez-vous pouvoir vivre sans reins ? Voilà, vous avez l’idée de ce que ça représente. En option, vous pouviez équiper la voiture d’un chauffage intérieur un peu particulier puisqu’il marchait grâce à une petite pompe à essence additionnelle. Ce chauffage était étudié pour servir lors des projections de films au drive-in l’hiver. Toute cette génération de Ford est considérée comme une génération de tests en préparation des modèles ’49. Un élément aussi trivial que les essuies glaces pouvaient marcher de deux façons différentes, grâce à une pompe ou de manière électrique comme les voitures actuelles. Certains modèles disposaient déjà du verrouillage de la direction au démarrage ou encore un bouton poussoir pour démarrer la voiture, comme dans les voitures bardées d’électronique aujourd’hui. A noter, son comportement routier était l’un des meilleurs de l’époque pour une voiture de grande production.

 

Biff's Fordsource: fanactu.com

En ce qui concerne les exemplaires utilisés pendant le film, celui qui a servi à la scène de la poursuite et s’est retrouvé rempli de fumier, il a été restauré intégralement. On peut encore trouver, sous les sièges, des morceaux de faux fumier (de la terre en réalité). Ce sont des photos de ce véhicule qui vous sont proposées.

Back to the future stillPhoto de tournage de Biff (au volant) et de ses acolytes lors de la scène de la poursuite dans le Hill Valey de 1955

L’autre véhicule, celui de Griff, est un peu moins dandy dans sa livrée Retour vers le Futur II. Il s’agit à l’origine d’un beau cabriolet BMW 633 CSi de 1976. Garée devant le Café 80 en 2015, cet exemplaire a été hot-rodisé bien qu’il ne soit pas en état de marche lors de son acquisition par l’équipe du film.
En partie dessinée par Paul Bracq, une designer français ayant dessiné nombre de Mercedes, BMW, Peugeot et Citroën connue, la 633 et son 6 cylindres en lignes faisaient montre de 104 chevaux de plus que la Ford de Biff. Dernière chose, les premiers exemplaires étaient carrossés par Karmann, responsable de nombre de carrosseries emblématiques comme la Karmann Ghia, la Porsche 356, certaines 911, la mythique BMW 3.0 CS… La main exécutante d’un grand créateur en somme.

6_1_12_retour-vers-futur-bmw-633-csi-version-2015-griffsource: fanactu.com

Si jamais l’aventure vous tente que le style 80’s ne vous fait pas peur, le modèle du film, entièrement restauré également (photo ci-dessus), est aux enchères ici. Pour info, il roule.

Le véhicule d’origine est lui, un peu plus raffiné et consensuel.

1976-1987-bmw-633-628-csi-3368_3828_969X727source: classicandperformancecar.com

Pour ma part, je fais comme dans l’infanterie et je me tirailleur.

 

Share this story

About The Charly Desmet

Related Posts

3 Thoughts to Retour vers la voiture

  1. Calvin 23 octobre 2015 at 22 h 25 min

    Super article!! J’apprécie surtout que tu prennes le contre-pied de tout ce qui c’est dit sur Retour vers le futur ces derniers temps… et c’est très rafraîchissant!
    Merci.

    #
  2. Sylvain 24 février 2016 at 10 h 52 min

    Un article rare et précis ponctué de dérision et de nostalgie pour un film devenu mythique pour une génération comme la mienne qui ne cesse de revoir la trilogie (au moins) une fois par an. Sans parler de la bande-annonce que j’écoutais avec un certain « Walkman ». Des décors, des acteurs, un look et une voiture qui sont restés figés dans le temps pour notre plus grand plaisir.

    #
  3. Charly Desmet 24 février 2016 at 11 h 18 min

    Merci Sylvain,
    Je suis né en 90 et j’ai aussi la mythique trilogie à la maison!
    Pour le plus grand bonheur des férus de la Delorean DMC-12, la marque, à la faveur d’une nouvelle loi aux USA concernant la production d’automobiles en petite série, va pouvoir se remettre à vendre des voitures complètes. Seuls les moteurs et quelques équipements comme la stéréo seront mis à jour.
    Elles seront certainement vendues à prix d’or, mais par rapport à leur surcote en collection, le client devrait y trouver son compte.

    #

Laisser un commentaire

Comment


btt