Note d’intention #7 , Masculin Féminin

Maxime Desmet
17 janvier 2011 – 13 Comments

masculin féminin dandy

Pourquoi, sur un blog qui se veut masculin parlons-nous souvent de mode féminine ? Pourquoi, lorsque l’on souhaite décomplexer l’homme dans ses choix en matière de mode, lui dire que : « non un sac à main n’est pas nécessairement féminin » ; pourquoi toujours en revenir à la femme ?

Il est un fait : beaucoup, sinon toutes les pièces du vestiaire masculin ont été « pillées » par la mode féminine. On ne trouve aucun élément qui ne puisse se retrouver aujourd’hui dans les tenues des femmes. N’est-il pas adorable de croiser une femme portant une cravate ? Parfois, cela leur va si bien. Le smoking pour les femmes aussi se répand par vagues. Le look masculin /féminin est une réalité pour beaucoup de collections, mais surtout une réalité du quotidien pour les femmes.

Que reste-t-il à l’homme ?

Alors que reste-t-il à l’homme, au masculin. Doit-on se mettre à piller le vestiaires des femmes ? Surement non, si l’on veut garder notre masculinité. Il nous faut cependant assumer notre goût, garder notre identité et exprimer notre originalité. N’ayons pas peur d’être macho, comme n’ayons pas peur de notre féminité.

C’est pourquoi un blog sur la mode masculine comme le notre regarde vers le féminin. Car c’est de là que viens une grande part de la création, de l’effervescence et des changements de la mode. Au fil des pages de magazines tournées’ j’ai appris à apprécier les silhouettes féminines, à les analyser pour n’en tirer que l’essentiel et les adapter à ma morphologie d’homme. Finalement mes yeux tendent à être influencés par les séries mode des magazines pour femmes, que je trouve d’avantage inspirante que celle qui peuplent dans les magazines hommes.

L’homme est féminin

Il est intéressant de constater que dans une ère d’hyper-sexualisation des genres, l’homme devient plus féminin. Je n’ai jamais vu d’athlète boby-buildé sur un podium. Certes, certaines maisons comme Ralph Lauren font défiler des hommes plus virils parce que plus âgés. A contrario, Dior Homme, qui reste pour moi une référence pour l’homme, table sur l’image de jeunes gens imberbes, tout sauf virils.

Trouver sa voie

Il y aura toujours deux tendances : celle dominante et les autres. Je constate que la dominante dans la mode pour homme est la féminisation de celui-ci. Mais d’autres voies sont possibles ; elles existent. Il nous appartient de proposer notre originalité, même et surtout si celle-ci est en marge. C’est pour cela que Florent et moi nous sommes associés : pour proposer notre voix. On ne se retrouve pas dans les choix éditoriaux des magazines pour homme (parfois, tout de même chez GQ) ; on ne se voit pas habiller comme on nous l’impose. Alors si nous regardons du côté des femmes c’est pour mieux s’en émanciper et aussi parce qu’on les aime.

Share this story

About The Maxime Desmet

Fondateur. "Ni Dieu Ni Maître" Diplômé en science de la communication et en management par l’Institut Français de la Mode, expert en communication digitale dans la mode au service de maisons ...

Related Posts

13 Thoughts to Note d’intention #7 , Masculin Féminin

  1. dimitri 17 janvier 2011 at 14 h 10 min

    Certains couturiers font appel à des hommes musclés, voire même un peu musclor, comme Dolce&Gabbana, Armani, Versace par exemple. Mais un garçon fin et imberbe peut être tout aussi viril qu’un garçon poilu. Je regrette juste cette mode du jeunisme.
    Il y a des magazines de mode homme pas mal, mais pas en France malheureusement.
    Je pense que parfois, pour trouver sa voie, le mieux est de pouvoir se dégager de toutes les influences mode.

    #
  2. Luisa 17 janvier 2011 at 14 h 49 min

    Brillant. Je ne sais même pas par où commencer pour réagir,
    tant il y a des éléments intéressants qui pourraient ouvrir sur une
    thèse de 1 800 pages dans cet article. « Décomplexer l’homme »
    > Sans doute parce qu’ils sont éduqués dans l’idée que les
    choix en matières esthétiques mais pragmatiques appartiennent à la
    femme. Habillement, décoration d’intérieur… J’insiste sur le
    « pragmatique ». A l’homme le goût des choses élevées. Combien de
    fois rabâche-t-on aux hommes que c’est à leur copine de les
    relooker ? Qu’ils doivent depuis l’enfance s’habiller pratique,
    conventionnel, tandis que leurs soeurs ont droit aux jolies choses
    à ne pas abîmer ? « Que reste-t-il à l’homme? » > En réalité,
    nous vous avons tout pillé. Le vestiaire féminin encombrant qui
    reposait sur toute une esthétique de l’immobilité et de la
    contrainte physique est mort. Nous vous avons même piqué la jupe,
    originellement conçu pour les cavaliers, bien plus pratique qu’un
    pantalon. « L’homme est féminin » > Il y a deux polarités en
    mode, une sobre, asexuée, qui s’articule autour de vêtements loose.
    Très US. Une autre, plus Vieux Monde, surjouant la féminisation.
    Nous jouons à l’outrance les codes du féminin parce que nous ne
    savons plus très exactement ce qui fait les spécificités des deux
    genres. Il manque une voie, celle du masculin. Du viril. Ca fait
    plaisir de lire une affirmation de la masculinité par les temps qui
    courent. Tout ça pour en arriver à la question cruciale : Ornidonc,
    qu’est-ce qui est masculin ?

    #
  3. Johan 17 janvier 2011 at 15 h 59 min

    You couldn’t have said it better!!

    #
  4. Maxim 17 janvier 2011 at 16 h 07 min

    @Luisa : J’ai les yeux qui piquent à la lecture de ton commentaire. J’aime quand tu écris des articles dans mes commentaires. Tu ne voudrais pas écrire des commentaires dans mes articles ?

    #
  5. TheBlueEyedBoy 18 janvier 2011 at 1 h 53 min

    Sans compter les hommes, blogueurs en tête, qui osent porter des pièces féminines !

    #
  6. Maxim 18 janvier 2011 at 12 h 36 min

    @TheBlueEyedBoy : Je ne te dis pas de mettre des vêtements de femmes. Au contraire. Mais que la mode femme peut inspirer le masculin si l’on sais l’adapter

    #
  7. Mister V. 20 janvier 2011 at 3 h 37 min

    Tout à fait d’accord avec cet article, c’est bien
    argumenté, assez concis et vraiment bien structuré. Et oui il y a
    une part de féminité dans chaque homme et ce n’est pas une « tare »
    comme d’autres pourraient le penser – ceux qui ont une virilité
    très mal placée à croire ou peut-être pas assez – c’est une qualité
    qu’il faut exploiter, toutefois avec parcimonie et délicatesse pour
    éviter les fautes de goût. Je me régale littéralement avec vos
    articles et je ne regrette qu’une seule chose : Qu’il n’y ait pas
    d’article tous les jours.

    #
  8. Maxim 20 janvier 2011 at 11 h 54 min

    @Mister V : merci de ton commentaire. J’ai le même regret que toi.

    #
  9. Pierre-Jean 25 janvier 2011 at 15 h 07 min

    J’ai mis beaucoup de temps, mais vous voilà sur soblacktie. @ +

    #
  10. DandyMaxim 27 janvier 2011 at 19 h 07 min

    @Pierre-Jean : Merci c’est un honneur

    #
  11. Pomoc Drogowa Gdynia 16 janvier 2012 at 6 h 28 min

    Wow! what an idea ! What a concept ! Beautiful .. Amazing

    #

Trackbacks/Pingbacks

  1. Comment avoir une Bonne Gueule ? | SODANDY - 18 juillet 2011

    [...] J’aimerais vous présenter de nouvelles connaissances croisées au hasard du blogging : Bonne Gueule. Leur histoire est un peu similaire à celle de SODANDY puisse qu’il s’agit d’un blog sur la mode masculine édité par des amis. La ressemblance est presque troublante. Comme nous il cherche à « décomplexer l’homme dans ses choix en matière de mode ». [...]

  2. La chemise homme | l'habit fait le dandy - 8 octobre 2011

    [...] de la création d’une nouvelle proposition. On pourrait revenir à un précédent article sur le masculin et le féminin. J’y parlais des pièces du vestiaire masculin adaptées à la femme. Mais ici, c’est [...]

Laisser un commentaire


Comment

btt