Le Mans Classic Alain Figaret

Le Mans Classic 2016 avec Alain Figaret

Charly Desmet
23 novembre 2016 – 1 Comment

Deux ans après, Sodandy répond une nouvelle fois présent à l’invitation d’Alain Figaret et se rend au circuit des 24 heures pour les 24 du Mans Classic 2016.

Samedi 9 juillet 2016, 6h15, le réveil sonne. La nuit a été courte, et malgré la fatigue c’est l’excitation qui l’emporte. La sacoche, l’appareil photo, le costume… Tout est prêt. Il est presque 7h lorsque je démarre et file vers le périphérique.

Alain Figaret Le Mans Classic 2016

La route défile sous les roues du Ford Edge (lire Le Mans Classic 2016 avec Ford), les kilomètres sont avalés, le GPS m’indique qu’il ne m’en reste que 6 à parcourir avant d’arriver au centre d’accréditation où je dois récupérer mon précieux sésame.

Alain Figaret Le Mans Classic 2016

Seulement voilà, Le Mans étant Le Mans, le circuit des 24 heures récupère une partie du réseau routier dans son tracé et le week-end débute dans un bouchon monstre. Deux heures pour faire ces derniers kilomètres, soit autant que pour les 200 d’avant. Qu’à cela ne tienne, je suis coincé avec des TVR, des MX-5, des Corvette, des Alpine, je suis près du but et j’admire déjà de belles mécaniques. La Traction Avant devant moi, dans un état magnifique, surchauffe, les bouchons, ça n’existait pas à son époque. Père et fils, s’arrêtent et la font refroidir, sous l’œil admiratif des autres automobilistes. Un propriétaire de Ford Mustang 67 décide, lui, de rouler capot ouvert.

Alain Figaret Le Mans Classic 2016

J’obtiens mon précieux sésame, reprend mon bolide et me dirige vers le parking. Les bouchons étant passés, le trajet est une simple formalité, et j’arrive à bon port. Je ne suis pas pressé de garer mon véhicule devant le spectacle qui s’offre à moi avant même l’entrée de l’évènement. Les simples spectateurs garent des bolides dignes de ceux qui sont à l’intérieur. Des gentlemen anglais garent leur Austin-Healy et viennent ouvrir la portière de leur lady. Gentlemen drivers? Yes sir!

Alain Figaret Le Mans Classic 2016

Les bouchons m’ont empêchés de participer au tour de piste qu’offre très aimablement l’équipe d’Alain Figaret à ces invités. J’ai néanmoins le plaisir d’assister à leur retour au stand depuis la loge. J’aime beaucoup l’ambiance de la loge Alain Figaret car la plupart des invités, pilotes ou non, prennent à cœur leur look pour l’évènement. On y rencontre des passionnés de mode, de pilotage, ou des deux.

Loge Alain Figaret au Mans Classic 2016

Comme de coutume, Ludovic Le Boeuf, président directeur général d’Alain Figaret est présent, bien évidemment accompagné de sa Jaguar Type E qu’il pilote sur la célèbre piste mancelle. Celle-ci est un mélange de raffinement (c’est une Type E!) et de passion pour la course auto : M. Le Boeuf concède humblement 300 chevaux à la belle entre deux récits d’aventures automobiles. Certains diront qu’une berline de bonne facture est plus puissante que ça. Le journaliste d’Automobile Magazine, Michael Jordan (non non pas le basketteur) rétorquerait avec l’une de ses lignes les plus célèbres, souvent citées par tout pilote cultivé, « Si vous n’êtes pas capable d’aller vite avec 90 chevaux, en avoir 900 ne vous aidera pas ». Et n’oublions pas le poids contenu de l’Anglaise.

Alain Figaret Le Mans Classic 2016

Plus tard un petit tour par les stands Alain Figaret, ceux où l’on vend les vêtements, pas ceux où l’on remet de l’essence et répare la Type E, me confirme ô combien Alain Figaret fait partie de l’esprit Le Mans Classic, et que l’inverse est également vrai. Vestes matelassées à coudières, polos, verts anglais, mais fortement siglés, foulards à damiers (un must-have à mon sens) et autres accessoires composent les étals.

Alain Figaret Le Mans Classic

Cet article aura mis du temps à paraître et j’en suis désolé, mais les souvenirs eux, sont toujours aussi vifs, teintés des chaudes couleurs des différentes écuries et sponsors, des odeurs de gomme, plaquettes de freins et autres fluides moteurs. Évidemment, j’adresse un grand merci à l’équipe Alain Figaret Auto pour son aimable invitation, sa disponibilité avant et pendant l’évènement.

Alain Figaret Le Mans Classic

Share this story

About The Charly Desmet

Related Posts

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le Mans Classic 2016 avec Ford - SODANDY - 5 juin 2017

    […] Le premier, contient une invitation à l’évènement de la part d’Alain Figaret (lire Le Mans Classic 2016 avec Figaret pour le récit de mon arrivée sur l’évènement et vous imprégner de l’ambiance de la […]

Laisser un commentaire


Comment

btt