espadrille dandy

Espadrille classique
contre espadrille Havaianas

Maxime Desmet
9 août 2014 – 5 Comments

Il est un incontournable de l’été, qui chaque saison revient comme une nouveauté depuis 5 ans, c’est l’espadrille. On la voit dans presque toutes les collections, et parfois des marques sont créées uniquement autour de ce soulier du pauvre. Le paroxysme est atteint lorsque ces même marques, avec une mise en avant obscène du « made in France », font passer le prix de vente de 15 à 35 euros.

Je vous propose dans cet article d’analyser via quatre critères une espadrille dite classique, celle que l’on croise dans tous les marchés, et un produit inspiré de l’espadrille, le modèle « Origine » de chez Havaianas, cette marque bien connue pour ses… tongs. Nous analyserons ces deux produits en fonction du style, de la praticité , du confort et du prix.

espadrille

Espadrille classique. Photo : Sarenza.com

Havaianas origine

Espadrille Havaianas. Photo : urbanpeople.com

Style

A l’unanimité c’est l’espadrille classique qui remporte nos suffrages.

Quoi que l’on fasse, on ne pourra jamais supplanter les originaux. Les formes et matières sont ancrées dans nos mémoires et forment un archétype indéboulonnable. Bien que l’espadrille Havaianas soit proche de l’originale, il existe quelques subtiles différences qui ne trompent pas. Les matériaux sont tous synthétiques, et la semelle moins épaisse.

Là où je peux porter un costume avec une paire d’espadrilles, je ne le ferai probablement jamais avec les modèles Havaianas.

Praticité

Ici, le vainqueur est l’espadrille Havaianas. Sans contestation aucune.

Si l’on considère que l’espadrille est une chaussures de plage, alors elle sera souvent mouillée et ensablée. Grace aux matériaux synthétiques, l’espadrille Havaianas sèche en quelque minutes. Ce n’est pas vraiment le cas pour l’espadrille classique, la toile de coton absorbe beaucoup plus l’eau. Mais c’est surtout la semelle en corde, un enfer au séchage. Elle se gonfle d’eau, s’alourdit et prend un temps considérable à sécher. Si elle y parvient jamais.

Autre point en faveur d’Havaianas, la durée de vie. Pour moi, une espadrille classique dure une saison. C’est un « soulier du pauvre », il est économique et vite remplacé. Les matériaux synthétique, d’aspect plus résistant, confèrent une longévité plus importante ; on peut espérer garder le soulier en bon état plus de deux ans.

Confort

Ex aequo. Pour le confort c’est au jugement de chacun. Pour ma part j’apprécie l’amorti et la légèreté de l’espadrille Havaianas. Pour d’autre les matériaux synthétiques vous rebuteront car on y transpire mal à l’intérieur.

Prix

Sur ce point je concède un léger avantage à l’espadrille classique. Pour moi, un espadrille ne doit pas couter plus de 15 euros. Mais aujourd’hui il existe un éventail de prix spectaculaire. De cinq euros à des prix excessifs, on trouvera toujours « chaussure à son pied » dans ce domaine. Chez Havaianas les prix restent « raisonnables » : entre 30 et 40 euros.

En conclusion, il n’y a pas de réel vainqueur dans cette compétition. On pourrait simplifier en disant – si l’on recherche le style, l’espadrille classique sera toujours le choix à plébiscité ; et si l’on cherche un produit de plage pratique, séchage rapide et léger alors les espadrilles Havaianas constituent un bon choix.

Share this story

About The Maxime Desmet

Fondateur. "Ni Dieu Ni Maître" Diplômé en science de la communication et en management par l’Institut Français de la Mode, expert en communication digitale dans la mode au service de maisons ...

Related Posts

5 Thoughts to Espadrille classique
contre espadrille Havaianas

  1. Paul 10 août 2014 at 10 h 29 min

    Qde je vais a la plage, je ne mouille ps mes chaussures. Je ne me beigne ps avec. Paul.

    #
  2. Maxime Desmet 11 août 2014 at 8 h 04 min

    Tu vas dans des plages spécialement aménagées pour les pieds tendres ? En ce qui me concerne c’est souvent « rochers tranchants ».

    #
  3. ouaitrobien 12 août 2014 at 21 h 39 min

    Alors déjà je serais bien curieux de voir une photo de l’auteur en costume-espadrille….

    Ensuite j’achète mes espadrilles à 5€ chez Auchan. Je peux le garantir, après bien des essais chez des fabriquants artisanaux traditionnels d’espadrilles depuis St Jean de Luz jusqu’à Barcelone (30-35€ la paire): aucune différence significative en terme de matiere, durabilité ou style.

    T’façons ça ne dure que le temps des vacances

    #
  4. Maxime Desmet 12 août 2014 at 22 h 41 min

    @ouaitropbien : Alors déjà, je n’ai pas de photo de moi en costume-espadrille, mais il m’est arrivé de le porter plusieurs fois. Mais tu peux voir Florent le porter à la ville : http://www.sodandy.com/walldress-x-sodandy/

    Pour le reste entièrement d’accord avec toi, comme je le dis l’espadrille est un soulier du pauvre. Donc 5€ a renouveler tous les étés me parait une bonne option.

    #
  5. natieak 4 septembre 2014 at 10 h 45 min

    Oh là là , ça fait bien longtemps que je n’ai pas mis d’escadrille. quand j’en achetais, c’était en grand surface, largement suffisant pour les vacances ^_^

    #

Laisser un commentaire

Comment


btt