photo amit madheshiya World Press Photo 2011

Des dandies et de la photographie

Alice de Montalivet
5 décembre 2011 – 10 Comments

Le monde se divise en deux catégories : ceux qui cherchent à comprendre et ceux qui ressentent.

L’univers photographique suit les catégorisations de la peinture : le nu, les paysages, les natures mortes… Comme dans tous les arts, il n’y a pas « un style » mais des règles du jeu, qui sont souvent vouées à être déjouées ou détournées. Pour donner naissance à un nouveau style. Finalement, en matière de mode comme de photographie, un style s’affirme dans la transgression, dans les associations insolites, dans le choix d’un cadre – qu’on aime à dépasser.

Comme pour le vêtement, nous nous essayons tous à la photographie.  Avec notre téléphone, ou avec le dernier Canon – canonissime – emprunté à un ami qui le laisse trainer sur la table – avec son gros objectif, il se croit trop fort, tout musclé… Y a t-il une différence entre les photos d’i-Phone et celles du Canon, oui. Lesquelles sont meilleures ? Ressentez. Les toiles de Vermeer sont petites mais elles ne condamnent pas le sensible pour autant.

Peinture hollandaise Vermeer

Vermeer (1632-1675), La jeune fille au chapeau rouge, The National Gallery of Art, Washington (23*18cm), 1665-1667

Dans l’univers photographique il y a un cadre ; jouez avec. Votre œil s’affute et votre regard sur les choses change. L’encadrement rend beau. Selon moi, le cadre carré rend encore plus beau, il crée une tension plus forte. Vous pouvez aussi le créer en rognant vos photos.

Clefs de lecture et clefs de succès

Si vous vous refusez de ressentir et considérez que tout peut s’expliquer et se comprendre, je vous propose de juger d’une photographie à travers ces quelques paramètres. C’est aussi à vous de jouer en arrêtant d’utiliser votre appareil en mode automatique !

La lumière est dosée par deux moyens : d’une part le temps d’exposition, et d’autre part l’ouverture du diaphragme. Plus le temps d’ouverture du diaphragme est long, plus vous laissez entrer la lumière. Le résultat peut être le mouvement des feux d’une voiture. Plus large le diaphragme est ouvert, plus la lumière arrive aux capteurs par ce trou.

Photographie noir et blanc jean loup sieff

Jean-Loup Sieff : la lumière signifie l’ombre

photo amit madheshiya World Press Photo 2011

Amit Madheshiya – World Press Photo, chaque année à la Galerie Azzedine Alaïa

Le focus, la distance – La distance focale est la distance qui sépare l’objectif des capteurs. En fonction du réglage, le champ de vision varie : plus cette valeur exprimée en millimètre est petite, plus votre angle sera large. C’est le zoom. Il crée l’angle et donc le cadre.

Photograhie de Guy Bourdin pour Charles Jourdan

Guy Bourdin s’amuse pour la marque Charles Jourdan à superposer des focus différents

Gardez un œil vigilant sur le cadre, l’expression du mouvement, les couleurs, le fond, la composition.

Henri Cartier Bresson capte « l’instant décisif » : observez la composition.

Photographie d'Henri Cartier Bresson qui capte "l'instant décisif"

Torcello, Henri Cartier-Bresson

Sacha : observez le mouvement. Le mouvement des jupes des filles !

Photographie de mode Sacha Van Dorssen Marie Claire

Sacha Van Dorssen, photographe de mode sensible aux vêtements, au mouvement. 1981 à Essaouira pour Marie-Claire

Observez les couleurs : Sarah Moon – en ouverture longue du diaphragme, vous aviez noté ? Flou artistique.

Sarah Moon photographe française couleur sujet

Sarah Moon, photographe française : la couleur comme sujet en soi

Observez le fond et les différents plans : Christopher Anderson. Oui, parfois les plans se confondent ; cela déroge à la règle.

Photographie couleur contemporaine Nonfiction

Non-fiction par Christopher Anderson, membre de l’Agence Magnum

Et souvenez vous d’une des règles du jeu photographique : la règle des tiers. Les points de croisement des lignes rouges sont les points forts de l’image. Connaître cette règle est un moyen d’analyse et/ou de pratique. Libre à vous de la déjouer.

Règle des tiers composition photographique

Règle de composition photographique : règle des tiers

Photographie et retouche

Les évolutions techniques ne nous permettent plus de distinguer la réalité des images retouchées, le vrai du faux. Mais la retouche existe depuis aussi longtemps que la technique photographique. Comme Rome ne s’est pas faite en un jour, l’invention de la photographie s’est en réalité effectuée en différentes étapes. Officiellement, les premiers appareils photographiques ont été utilisés dès 1816 par Nicéphore Niépce, inventeur de la photographie et natif de Chalon-sur-Saône. Très beau musée, si vous êtes de passage sur les routes de Bourgogne – Chardonnay blanc ou Pinot noir. Elle s’effectuait alors au pinceau blanc ou avec des caches, directement sur les pellicules. Aujourd’hui les plus grands photographes retouchent. Le métier de photographe a changé. Information toute fraîche obtenue directement de l’Agence Magnum : Steve McCurry avait retouché sa « Jeune Afghane ». Photographie qui a eu le loisir de faire le tour du monde, avant que Steve ne retrouve la jeune femme vingt-six ans plus tard. Vingt-six longues années… Ne serait-elle pas retouchée, celle-ci aussi ?

Steve McCurry retrouve la fille afghane

La fille afghane retrouvée, Steve McCurry

Enfin, si tout le monde le fait, ce n’est même plus drôle. Ou plutôt si : jouez et créez ce nouveau monde merveilleux dans lequel nous sommes tous beaux ! Quand l’imperfection se raréfie, elle se valorise. Foi de dandinette.

La photo sublime ! Quelle trahison. Votre regard quotidien peut le faire aussi ! L’appareil photographique n’est rien de plus qu’une pupille humaine mécanisée, et en moins développée. Plongez dans la photographie pour vous engouffrer dans la beauté du monde. Plongez dans la photographie pour apprécier le travail des autres. Plongez dans la photographie pour vous planter. La photographie, c’est l’instant, ou la tentative de figer l’instant, l’instant déjà passé et oublié.

Les 4 erreurs de style qu’un dandy ne fera pas :

1. Couper les pieds de ses sujets

IFM 2011 pieds couper

2. Photographier à contre-jour

Dandy Flo et dandy du jour

Une belle photographie ratée de Florent et du Dandu du Jour n°29

3. Commencer à apprendre à l’argentique parce que c’est plus stylé, vous mourrez avant de savoir prendre une photo ! Profitez de la technologie d’abord.

Vieil appareil photo argentique mort sur tombe

4. Mettre vos photos en noir et blanc ou sépia pour les rendre plus artistiques.

Photo noir et blanc portrait paris

Les 4 photographes à connaître :

Oui, il y en a d’autres. Mais aujourd’hui, c’est moi qui choisis.

1. Henri Cartier-Bresson, le maître du photojournalisme.

Henri Cartier Bresson Photojournalisme

Place de l’Europe, 1932

Photojournaliste Cartier Bresson eau sensualité

L’amoureux dans l’eau, Henri Cartier-Bresson

2. Martin Parr, le maître du kitsch.

torse nu autobronzant et croix Martin Parr

Martin Parr, Floride, 1997

Mode et désir de mode Martin Parr

Fashion Week de Moscou, Martin Parr, 2004

3. Annie Liebovitz, la maîtresse des célébrités.

Coppola pour Louis Vuitton Annie Liebovitz

Les Coppola père et fille pour la campagne Louis Vuitton

Angelina Jolie salle de bain tatouage

Angelina Jolie dans son bain

4. Paolo Roversi, le maître de la féminité.

Paolo Roversi photographie noir et blanc Natalia Vodianova

Natalia Vodianova vous regarde

Photographie noir et blanc Paolo Roversi parure

Nu paré

4 photographes à découvrir (si vous les connaissez déjà : trop fort, tout musclé).

1. Maciek Pozoga

Maciek Pozonga jeune photographe homme saute

Série Walden par Maciak Pozoga

Série Gas Face Maciek Pozonga

Série Gas Face par Maciek Pozoga

2. Sam Taylor Wood, reconnue et à redécouvrir.

Photographie Couleur ballons apesenteur

Escape Artist, Sam Taylor Wood, 2008

Sam Taylor Wood photographie Crying Men

Tiré de la série The crying Men

3. Alexandre Orion, graffeur et photographe brésilien capte l’instant à sa manière. Coïncidence, accident ?

Photographie et Graffiti d’Alexandre Orion : Metabiotica 1, 2004

Photographie Graffiti moto vole

Graffiti et photographie d’Alexandre Orion au Brésil

4. Chad Moore, jeune photographe américain, ou poète.

Photographie Chad Moore plongeon

Chad Moore capte brillamment la jeunesse actuelle dans sa recherche d’émotions fortes


Share this story

Related Posts

10 Thoughts to Des dandies et de la photographie

  1. Charly 5 décembre 2011 at 16 h 33 min

    1 milliard de merci pour les 4 choses à éviter, je me sens enfin compris. J’ai beau ne pas être un grand photographe (ni même un petit d’ailleurs), mais la règle des tiers, et le « pas couper les pieds » ne sont respectés par personne, ça m’éneeeeeeeeeeeerve (oui oui avec au moins tous ces « e » là…). Pour le sépia on est d’accord, mais ceci dit, si on a besoin de publier une photo, et que celle qu’on a, a des couleurs bof, bon ben en noir et blanc ça gomme les défauts hehe.
    Merci pour cet article.

    Signé: Fils d’un ancien photographe « tout musclé »

    #
  2. Vanessa 6 décembre 2011 at 12 h 43 min

    Nice article Alice!

    #
  3. Jérémy 6 décembre 2011 at 22 h 03 min

    pas mal l’article, les photos sont très bien choisis!! ;)

    #
  4. Fevry 7 décembre 2011 at 23 h 30 min

    Merci pour ce petit guide très sympa.
    Avez vous eu l’occasion de voir l’émission en 5 épisodes sur ARTE, « PHOTO FOR LIFE », avec le photographe Oliviero Toscani dirigeant une master class? C’était plutôt…stimulant créativement parlant. Surement encore disponible gratuitement sur le site d »ARTE.

    #
  5. Isabelle 12 décembre 2011 at 16 h 17 min

    Très intéressant cet article et… très amusant (je peux avoir la photo sans pieds en haute def ? ). Tout à fait d’accord avec l’intensité du format carré.
    Il y a un lieu de découverte de nouveaux talents en photos : le Lucernaire, au 1er étage. Trois salles de théâtre, 1 salle de ciné, 1 café et une exposition de photos, qui change en moyenne tous les 15 jours.

    #
  6. TLG 12 décembre 2011 at 18 h 11 min

    Décidément loin de devoir voyager pour apprendre, sortir de chez soi en devient encore un peu plus inopportun.
    Tour d’horizon de la technique, le biais étant compris entre les grands et les en-devenir, on se retrouve à parcourir, le cul visé sur son canapé de travail, une aventure détaillée, trempée de personnalité.

    Arrivé à la fin de ces découvertes, le Dandy photographe novice qui sommeil en nous se retrouve plein de l’envie d’aller voir de ses propres yeux, de plus près, en plus naturel les justes et les faux, les Connus et les à Connaître.

    C’est un chatoyant couplet pour le départ, destination : aller voir.

    #
  7. Alice 28 décembre 2011 at 0 h 35 min

    Merci pour vos idées, apports et ressentis personnels.
    Dandies et Dandinettes notons l’adresse du Lucernaire dans le 6e et l’émission Arte « Photo For Life ». J’ai en effet visionné l’épisode sur les portraits des métiers, très intéressant ! Au delà du format très télé-réalité -au sens péjoratif du terme vous l’aurez bien compris, de nombreux conseils sont à retenir et à vivre.
    Dandy a dit qui dit « introduction » dit « chapitre 1″.
    A très vite !

    #
  8. Audrey Jacob 4 novembre 2012 at 11 h 02 min

    un article qui nous apprend beaucoup et nous touche aussi par la beauté des photographies…

    #
  9. La galerie 14 novembre 2012 at 19 h 26 min

    Article intéressant … la liste des photographes pourrait être étendue .

    #

Trackbacks/Pingbacks

  1. Dandy Col Bleu | l'habit fait le dandy - 9 janvier 2012

    [...] l’auteure de « Des dandies et de la photographie » était de la partie pour jouer la cliente draguée par mes soins. Coupée au [...]

Laisser un commentaire


Comment

btt