Dandy du jour

N°121
Eugene Tong

Florent-Alexis Wessels Faustin
17 juin 2014 – 7 Comments

Je suis fanatique de la silhouette du dandy du jour. J’entends déjà les puristes asséner leurs critiques : « si c’est cela l’élégance, non merci » ; « un dandy en basket ? C’est une blague ! » : « honte à vous Sodandy, vous être la onzième plaie d’Egypte ».

Mais voilà, si vous connaissez notre avis sur ce qu’est le dandysme moderne, vous savez que nous ne considérons pas chaque homme dont nous présentons les photographies comme le dandy ultime. Et pas nécessairement comme un dandy non plus. Simplement, dans notre recherche de ce qu’est la subtile originalité, l’élégance moderne, nous rencontrons des personnalités dont chacune semble receler un morceau de ce dandysme.

Dandy du jour

Eugene Tong est éditorialiste de mode. Comme André Leon Talley, Hamish Bowles, et d’autres excentriques. Mais il est un peu plus jeune, et un peu moins « Vogue ». Il est notamment spécialiste de la mode sportive. Le sportswear, pour beaucoup, aura signé la mort de l’élégance. Mais en découvrant des styles comme celui du dandy du jour, on peut légitimement se demander : quand est-ce que porter un jean, des baskets blanches, un bonnet nonchalamment laissé de côté et un imperméable est devenu aussi chic.

Sûrement lorsque les marques de streetwear ont agrémenté leurs collections de pièces un peu plus qualitatives que leurs traditionnels t-shirts. Et peut-être quand des marques comme Givenchy, Martin Margiela, ou Louis Vuitton ont construit des silhouettes en collaboration avec, ou directement inspirées du monde du hip-hop.

Pour Complex, d’ailleurs, Eugene Tong est le plus stylé des hommes travaillant dans les médias.

Quoi qu’il en soit, profitons de cet instant d’intense pour philosophie pour répéter que, quelque soit votre « univers », quelque soient vos préférences esthétiques, il vous est possible de construire votre vision de l’élégance propre, et de la promouvoir vous même.

Share this story

Related Posts

7 Thoughts to N°121
Eugene Tong

  1. Mama's Paris 17 juin 2014 at 9 h 27 min

    J’aime trop son style ! Et ça lui va super bien !

    https://mamasparis.blogspot.fr

    #
  2. Julien 18 juin 2014 at 13 h 38 min

    L’ensemble est plutôt élégant, mais les baskets jurent trop avec une tenue, au final, plutôt classique. Qui porte encore de tels imperméables bleus? Cette pièce fait tout ici.
    PS : je t’en prie, Florent, ne martyrise pas davantage ces pauvres Égyptiens. Ils n’auraient eu ‘que’ 7 plaies, c’est bien suffisant :)

    #
  3. Julien 18 juin 2014 at 17 h 22 min

    J’aime beaucoup l’association des baskets et des pièces plus bespoke. Je trouve que ça donne à la tenue cette étincelle de folie, qui sublime l’élégance, tout en restant dans la discression. Contrairement au bonnet. Cette masse informe que tous ces hispters posent négligemment sur leur tête après des heures dans le miroir n’est pas du tout gage d’élégance, je trouve que ça ruine cette tenue, en classant cet homme dans la catégorie des éphémères de la mode, et non dans l’éternité de l’élégance.

    #
  4. Maxime Desmet 19 juin 2014 at 0 h 22 min

    @Julien : 7 plaies, 10 commandements…

    #
  5. Florent-Alexis Wessels Faustin 22 juin 2014 at 22 h 42 min

    @Julien (le premier) : c’est drôle, je ne m’attendais pas à ton commentaire sur l’imperméable ; c’est pour moi une alternative plus épurée au trench coat, et plus chic que le Kway ou la parka…

    Quant aux plaies, il y en eut bien 10 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dix_plaies_d'%C3%89gypte

    #
  6. Julien 1 juillet 2014 at 22 h 09 min

    Mea culpa! Maxima mea culpa! Je me flagellerai ce soir pour corriger mon erreur impardonnable sur les plaies de l’Égypte. Je te prie de m’excuser pour ma remarque.
    Consulter l’article de wikipedia m’a, par ailleurs, permis de découvrir ce charmant tableau de Charles Sprague Pearce (Lamentations over the Death of the First-Born of Egypt) qui n’est pas sans rappeler le Jeune homme nu assis de Flandrin.
    Quant à l’imperméable, mes mots signifiaient bien que j’aime son style. C’est précisément parce que personne ne porte plus aujourd’hui de tels imper’ qu’ils méritent notre attention. Eugene a été très inspiré en s’habillant ainsi.

    #
  7. natieak 28 juillet 2014 at 21 h 49 min

    Bonsoir
    Il est bien sympa ce look. J’aime particulièrement l’imper qui apporte beaucoup à la tenue.

    #

Laisser un commentaire


Comment

btt