Dandy du jour #94: Clark Gable

Florent-Alexis Wessels Faustin
27 novembre 2013 – 5 Comments

Exceptionnellement, le dandy du jour n’a pas été photographié par nos soins. Nous aurions voulu, mais… il est décédé. Il s’agit d’une star de l’ « âge d’or d’Hollywood », l’acteur dont tout le monde connaît le nom, dont peu de gens regardent aujourd’hui les films : Clark Gable. Connu pour son incroyable élégance, son rôle dans Autant en emporte le vent, et ses trois Oscars, Clark mérite aujourd’hui un hommage. Non, aujourd’hui n’est pas l’anniversaire du jour où il nous a quitté. C’est le jour où nous célébrons sa fantastique allure dans la photographie ci-dessous, et nous remémorons les détails à utiliser pour bien porter le costume aujourd’hui.

hollywood retro vintage

Vous regardez ce portrait de 1937, et vous vous dîtes : « Ah, génial, de l’inspiration pour ma prochaine soirée années 30« . Pour être honnête, nous aussi. Mais regardons de plus près. La cravate semble assez fine pour correspondre à nos critères d’aujourd’hui : après des errances et des cravates « slim » bien trop fines, nous sommes revenus à des proportions similaires à celles de cette photographie (à partir de 5,5 centimètres). Y a-t-il dans cette silhouette d’autres choses à retenir ?

Le col de chemise, « pelle à tarte », n’a plus été en odeur de sainteté depuis les années 70, et ne devrait pas l’être à nouveau de sitôt.

En revanche il y a trois détails, dont je pense qu’ils ont absolument leur place dans une silhouette moderne : la veste croisée, les revers larges en « pic », et la pochette. Trois éléments délaissés par le plus grand nombre, et qui rien que pour cela vous assurent de vous distinguer avec chic. Nous sommes aujourd’hui plus friands de revers de veste plus fin, sous l’influence des Dior Homme, Sandro, et autres. Mais le plus grand nombre se rattrape, et adopte aussi ce code. Or, « ce qui est vulgaire, c’est ce que font les autres ». Le revers bien large, c’est sûrement une nouveauté, pour vous comme pour nous. Mais quiconque a déjà lorgné sur une veste Tom Ford (au revers scandaleusement large) a forcément ressenti la « richesse » que ceux-ci inspirent. Alors, vous n’êtes pas obligés de passer d’un extrême à l’autre, mais viser un juste milieu entre le revers de minot, et celui de Clark Gable, au moins, nous semble une bonne idée.

Pas vous ?

Share this story

Related Posts

5 Thoughts to Dandy du jour #94: Clark Gable

  1. Marc Firaud 27 novembre 2013 at 20 h 16 min

    Ce n’est pas une veste croisée. Fatal error.

    #
  2. Marc Firaud 27 novembre 2013 at 20 h 27 min

    Mais je reste d’accord la veste de costume croisé est une piece pleine de forte et chargée de charisme. Et reste une rareté dans un univers de veste droite et courte. Moins facile portée, elle ne supporte que très mal le « a peu près » dans sa confection. Pour moi ces revers sont très équilibrés sur cette veste droite (sport?) et collent parfaitement au col de la chemise qui suivent la ligne du gilet.
    Pas dandy, mais diablement élégant.

    #
  3. Florent 27 novembre 2013 at 20 h 28 min

    Aïe, tu as raison Marc, c’est tout à fait clair sur cette autre photographie réalisée vraisemblablement le même jour : http://goldenagedames.files.wordpress.com/2010/11/clark-gable.jpg

    On ne la fait pas au perfect dandy ;)

    #
  4. Marc Firaud 27 novembre 2013 at 20 h 52 min

    Faute avouée, faute à moitié pardonnée mon cher Florent :) .
    Je n’ai rien d’un Dandy à la manière d’un Massimiliano dont j’admire l’aisance vestimentaire. Rien d’un Dandy ni dans le verbe, ni dans le geste, tout au plus je pense et espère représenter à mon échelle, une certaine idée de l’élégance plus proche de celle Aranella ou de Temple, et je suis surement loin de la perfection, surtout en ce moment.

    #
  5. Marc Firaud 27 novembre 2013 at 21 h 18 min

    Ou d’un Logan, un notoire Baron de l’élégance. (manque une fonction Edit :_( )

    #

Laisser un commentaire


Comment

btt